Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku – Présentation

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyouku – janvier à mars 2018 – 12 épisodes – Aventures, Fantasy

Ichirou Suzuki travaille dans une société de conception de jeux vidéos. C’est quelqu’un sur qui tout le monde compte dans sa boite. Un soir, alors qu’il bosse sur la finalisation d’une version d’un jeu dont la sortie est imminente; A la fin de son labeur, il finit par s’assoupir au pied de son bureau. Le voilà soudainement transporté dans un monde fantastique digne d’un jeu de rôle de fantasy. Croyant être dans un rêve, il voit une horde de démons se précipiter vers lui. Comme dans tout bon jeu vidéo, il possède un sort de base qu’il utilise nonchalamment sur la troupe qui le charge. Le sort « pluie de météorites » fait apparaître des météorites géantes qui pulvérisent toute la horde en un seul coup. Du coup, son niveau, boosté par la destruction des monstres, grimpe de manière exponentielle… le voilà surement devenu l’humain le plus fort de ce monde. Croyant toujours rêver, il finit par se rendre compte que finalement son rêve semble bien réel puisqu’il ressent… la douleur… ne sachant pas comment sortir de là, il prend la nouvelle avec philosophie et décide d’explorer ce nouveau monde avec à la clé… beaucoup de rencontres… féminines…

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku - 01 - 500x708

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku est la série « autre monde » de l’hiver 2018. Depuis Re-Zero on a droit à une série de ce type à chaque saison avec plus ou moins de réussite. Pas grand chose à signaler dans cette série, Satou (nom d’avatar d’Ichirou) est fort, beau et compatissant avec tout le monde. Quelques quêtes agrémentent le scénario mais on est plus dans l’observation que dans l’action. Autant sur les autres séries du genre, on nous explique le comment du transfert du gars dans le nouveau monde, autant là ça reste assez flou… Du fait de sa force et de sa compassion, la série manque un peu d’intérêt même si elle reste tranquillement regardable sans aucune prise de tête. Les personnages féminins sont de tout type, la série cherche à contenter tout le monde mais là aussi ça va, pas de casse pied ou de niaiserie en vu, que du classique.La fin est potentiellement ouverte à une suite même si aucune quête n’est en cours, le voyage de Satou n’est pas terminé et les mystères restent entiers…

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyouku est disponible en streaming : La série sur Crunchyroll

Personnages principaux :

Ichirou Suzuki alias Satou, doublé par Shun Horie

Satou ~Ichirou SuzukiShun HORIE

Zena

Zena

doublée par Rie Takahashi

Rie TAKAHASHI

Liza

Liza

doublée par Minami Tsuda

Minami TSUDA

Pochi

Pochi

doublée par Hiyori Kono

Hiyori KONO

Tama

Tama

doublée par Kaya Okuno

Kaya OKUNO

Arisa

Arisa

doublée par Aoi Yuuki

Aoi YUUKI

Lulu

Lulu

doublée par Marika Hayase

Marika HAYASE

Misanalia ‘Mia’ Boruenan

Misanalia 'Mia' Boruenan

doublée par Airi Eino

Airi EINO

Nana

Nana

doublée par Kiyono Yasuno

Kiyono YASUNO

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku, le trailer

Death March Kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku, l’opening « Slide Ride » par Run Girls, Run!

Laisser un commentaire