Edens Zero – Présentation

Edens zero – avril à octobre 2021 – 25 épisodes – Aventure, Comédie, Science-Fiction

Synopsis

Shiki, un jeune humain, a passé toute son enfance sur la planète Granbell. Cette planète était autrefois un parc d’attraction géant, célèbre et reconnu, autogéré par des robots. Voilà un siècle qu’il n’y a plus de visiteurs. Et puis un jour, un vaisseau atterrit avec à son bord, une humaine du nom de Rebecca et son chat parlant, Happy. Il s’agit en fait d’une B-Cubeuse, personne vivant de vidéos postés dans des cubes et payée grâce à sa popularité. Elle est venue sur Granbell faire des vidéos originales du parc fermé depuis 100 ans.

C’est à ce moment là que les robots décident de se révolter. Sous prétexte de vouloir voler le vaisseau de Rebecca, les robots l’attaquent elle et Shiki qui ne comprend pas ce qui arrive. Obligé de défendre Rebecca, il fait montre d’une force étonnante. En effet, il maîtrise l’Ether-Gear, un art de combat rare et puissant. Rebecca, Shiki et Happy fuient la planète sous l’œil ému des robots. La rébellion n’était en fait qu’une manigance pour renvoyer Shiki dans un monde peuplé d’humains comme lui.

Mon opinion

Edens zero est du même auteur que Fairy Tail et ça saute directement aux yeux. Les personnages ont un design très similaires. L’univers est ample et devrait permettre une aventure hors norme, hors du commun. Je dis « devrais » car les 25 premiers épisodes ne sont qu’un prélude à cette possible aventure. Ma crainte se situe sur le scénario et les pouvoirs. Comme pour Fairy Tail que j’ai abandonné très tôt, les quêtes et les combats sont rapides, trop rapides. J’avoue ne pas comprendre ce manque de développement. Shiki est déjà trop fort alors que l’on fait à peine sa connaissance. Au vu de la bande annonce pour la suite, il semblerait qu’enfin un ennemi d’envergure se mette sur la route de la joyeuse troupe. En espérant qu’il ne s’agisse pas juste d’un effet d’annonce.

Autre étrangeté, le fait que Rebecca finisse souvent sans vêtements et surtout souvent rien que pour épater la galerie, sans aucune raison scénaristique. Je n’ai rien contre un peu de fan service bien amené et bien ici, ce n’est pas le cas. Idem pour l’humour. Dans One Piece pour ne citer que cette série, l’humour est ravageur et souvent surprenant. Dans Edens zero, il est trop souvent prévisible et incongru. Je reste sur un sentiment mitigé. On a les ingrédients pour faire une très bonne série mais j’ai bien peur que cela finisse en eau de boudin. En attendant la suite.

Disponibilité

Edens zero est disponible en streaming sur la plateforme Netflix : La série sur Netflix

Personnages principaux

Shiki Granbell

doublé par

Takuma Terashima

Rebecca Bluegarden

doublée par

Mikako Komatsu

Happy

doublé par

Rie Kugimiya

Wise Steiner

doublé par

Hiromichi Tezuka

EM Pino

doublé par

Shiori Izawa

Homura Kougetsu

doublée par

Shiki Aoki

Sister Ivry

doublée par

Yukiyo Fujii

Witch Regret

doublée par

Kiyono Yasuno

Hermit Mio

doublée par

Kanon Takao

Valkyrie Yuna

doublée par

Miyuki Sawashiro

Xiaomei

doublée par

Honoka Inoue

Mosco Versa-0

doublé par

Mitsuo Iwata

Labilia Christy

doublée par

Ayumi Ayano

Vidéos

L’opening « Eden through the rough » par Takanori Nishikawa

Le 2nd opening « Forever » par L’arc~en~Ciel

L’ending « Bouken no VLOG » par CHiCO with HoneyWorks

 

Laisser un commentaire