Goldorak – Présentation

Goldorak – octobre 1975 à février 1977 – 74 épisodes – Aventures, Mecha, Science-fiction

Dans une lointaine galaxie, le prince de la planète Euphor est contraint de fuir à bord de Goldorak (Grendizer), un robot géant qu’il a substitué aux forces ennemis de l’empire de Véga. Sa fuite le mène sur Terre et plus précisément au Japon où il est recueilli par le professeur Procyon (Umon) qui fait de lui son fils. Mais voilà, Véga, à la poursuite de sa domination de l’univers finit par découvrir la planète bleue et fait construire une base avancée sur la lune pour établir un plan d’invasion. Au vu de l’avancée technologique des terriens, il est évident qu’envahir la planète sera une partie de plaisir. C’est à ce moment là que surgit Actarus (Duke Fleed) à bord de Goldorak pour contrer l’ennemi et sauver la Terre. La résistance peut commencer…

Goldorak - 01 - 860x590

Sur ce coup, là, mon avis va surement manquer beaucoup d’objectivité. Héros de ma jeunesse, je ne peux guère trouver de défauts à ce monstre sacré. Tout au long des 74 épisodes la trame avance doucement mais surement. Chaque épisode est prétexte à combat mais malgré tout une trame existe. Après avoir vu moult fois la série en VF (de qualité comme souvent à cette époque), j’ai enfin pu la découvrir en VOSTF avec un plaisir énorme. La première partie de la série est axée sur les combats quasi quotidien que doit livrer Actarus. L’atmosphère est assez détendue tout de même grâce aux frasques de Riguel (Danbei) et la facilité grâce à laquelle Goldorak bat ses ennemis. Puis avec l’arrivée de Phénicia (Maria), la série s’oriente vraiment sur un tout-action avec la création de la patrouille des aigles et la naissance d’ennemis beaucoup plus puissants et vicieux. Vient la conclusion qui m’apparaît toujours trop courte, Véga étant soi disant les maîtres incontestés de l’univers, ils ont finalement jeté toutes leurs forces à essayer de battre Actarus et sa grandiose machine. Bref malgré un certain âge (42 ans), Goldorak n’a pas vraiment vieilli et restera pour un temps encore, incontournable dans le paysage de l’animation en France. Bon, je crois que j’vais la recommencer…

Goldorak en intégrale BluRay : Série intégrale – Edition remasterisée

Goldorak en Dvds : Série intégrale non censurée

Une véritable intégrale est proche de sortir, elle contiendra notamment une soucoupe Goldorak  : Série intégrale avec soucoupe

Personnages principaux :

Actarus (Duke Fleed)

Daisuke Umon ~Duke Fleed

doublé par Kei Tomiyama

Kei TOMIYAMA

Alcor (Kouji Kabuto)

Kouji Kabuto

doublé par Hiroya Ishimaru

Hiroya ISHIMARU

Vénusia (Hikaru Makiba)

Makiba Hikaru

doublée par Chiyoko Kawashima

Chiyoko KAWASHIMA

Phénicia (Maria Grace Fleed)

Maria Grace Fleed

doublée par Rihoko Yoshida

Rihoko YOSHIDA

Pr. Procyon (Dr Umon)

Dr. Umon

doublé par Jouji Yanami

Jouji YANAMI

Riguel (Danbei Makiba)

Danbei

doublé par Kousei Tomita

Kousei TOMITA

Minos (Gandal)

Gandal

doublé par Kousei Tomita

Kousei TOMITA

Hydargos (Brackky)

Brackky

doublé par Kenichi Ogata

Kenichi OGATA

Horos (Zuril)

Zuril

doublé par Banjou Ginga

Banjou GINGA

Grand Stratéguerre (Emperor Vega)

Emperor Vega

doublé par Jouji Yanami

Jouji YANAMI

Un Goldorak chez soi ?

Goldorak - 01 - 1261x568

Soucoupe Goldorak

 

Goldorak, opening français

Goldorak, opening japonais

Goldorak, ending français

Goldorak, l’ending japonais

Goldorak, quelques titres

 

Laisser un commentaire