Kaizoku Oujo – Présentation

Kaizoku Oujo – août à octobre 2021 – 12 épisodes – Aventure, Fantastique, Mystère

Synopsis

Voilà 10 ans que Fena, suite à un naufrage, a échoué sur une île contrôlée par l’empire britannique. Une île où les femmes comme elle n’ont d’autre espoir que de finir esclave. Arrivée en âge de se marier, sa beauté sans pareille et sa chevelure argentée attire les hommes de tout bord. Le seigneur, voulant utiliser son droit de cuissage sur Fena, a décidé d’en faire son épouse. Malgré tous les plans qu’elle a échafaudé pour s’enfuir, rien ne se déroule comme prévu. Heureusement, elle est sauvée par deux anciens marins, eux-mêmes protégés par des guerriers qui restent dans l’ombre. Ils finissent par réussir à fuir mais voilà, il semble que Fena soit plus qu’une naufragée lambda. Qui est-elle vraiment ? Qui sont ses protecteurs ? Son voyage pour le découvrir ne fait que commencer.

Mon opinion

Une série d’aventures intéressante mais une fois n’est pas coutume, il y avait de la place pour 24 épisodes au vu du scénario. Du coup par moment tout va un peu trop vite, on n’a pas trop le temps de s’habituer à la situation ainsi qu’à certains personnages. L’histoire est sympathique. Elle mêle des moments de comédie (plutôt au début) et des moments plus dramatiques (style flashback). Je tablais sur un final plein d’action, il fut finalement beaucoup plus poétique. On y adhère ou pas, personnellement cette touche de fantastique m’a laissé assez indifférent et perplexe plutôt que déçu. L’anime se termine et donc pas de suite en vue, une bonne série mais oubliable.

Disponibilité

Kaizoku Oujo est disponible en streaming : La série sur Crunchyroll

Personnages principaux

Fena Houtman

doublée par

Asami Seto

Yukimaru

doublé par

Ryouta Suzuki

Karin

doublée par

Aoi Yuuki

Tsubaki

doublé par

Jun Oosuka

Shitan

doublé par

Takahiro Sakurai

Makaba

doublé par

Shintarou Tanaka

Kaede

doublé par

Ryota Ohsaka

Enju

doublé par

Gen Sato

Abel

doublé par

Toshiyuki Morikawa

 

Alvida

doublée par

Mari Hino

Vidéos

L’opening « Umi to Shinju » par Junna

 

L’ending « Saihate » par Minori Suzuki

 

Laisser un commentaire