Kobayashi-san Chi no Maid Dragon S – Présentation

Kobayashi-san Chi no Maid Dragon S – juillet à septembre 2021 – 12 épisodes – Comédie, Fantastique

Attention, il s’agit de la saison 2. La suite de cet article spolie la première saison de l’anime. Si vous ne l’avez pas vue, vous pouvez vous reporter à la présentation :

Saison 1 – Présentation

Synopsis

C’est le retour de Mlle Kobayashi entourée de sa horde de dragons venus cohabiter avec les humains. Nous retrouvons Tohru, toujours prête à rendre service à Kobayashi. Ainsi que Kanna, la gentille dragonne qui découvre le monde de manière placide. C’est également le retour de Fafnir, le dragon adepte de jeux vidéos, de Rukoa toujours au service de son très jeune maître humain et d’Elma, ennemie jurée de Tohru mais qui finalement préfère les pâtisseries aux combats. Dès le premier épisode, nous avons droit à l’arrivée d’un nouveau dragon, hostile à l’humanité, Iruru. Le suspense est insoutenable…

Mon opinion

Sur la lancée de la première saison, j’ai retrouvé avec grand plaisir les protagonistes de la série dans des situations toujours aussi drôles les unes que les autres. Deux nouveaux personnages s’ajoutent à la petite liste dont un nouveau dragon, enfin une dragonne, évidemment à très forte poitrine. Enfin bref, passé ce gros détail il reste la comédie sans prise de tête avec un humour bien piquant. Quelques éléments sérieux tout de même notamment sur les passés de Tohru et Elma mais je dirai que c’est anecdotique, ce n’est pas vraiment ce qui est attendu pour cette série. Mon seul petit regret est le peu d’apparitions de Fafnir dont les points de vus sont toujours aussi décapants. une mention pour les très bons opening et ending très enjoués.

Disponibilité

Kobayashi-san Chi no Maid Dragon S est disponible en streaming : La série sur Crunchyroll La série sur Wakanim

Personnages complémentaires

Iruru

doublée par

Tomomi Mineuchi

Taketo Aida

doublé par

Hiro Shimono

Georgie Saikawa

doublée par

Yuko Goto

Vidéos

L’opening « Ai no supreme » par fhana

 

L’ending « Maid with dragons » par Super Chorogons

Laisser un commentaire