Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes – Présentation

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes – juillet à septembre 2018 – 12 épisodes – Romance, Slice of life

Aoi Mashiro vient de s’installer à Kyoto. Lycéenne de sont état, elle erre de rues en rue, au désespoir. En effet son petit ami, vivant à Tokyo et qui lui avait promis que leur amour ne cesserait pas à cause de la distance, lui a annoncé qu’il la quittait… pour son ancienne meilleure amie. Elle entre dans une boutique d’antiquité et rencontre Kiyotaka Yagashira, un jeune homme expert en objet d’art traditionnel japonais, afin d’y faire estimer et vendre un parchemin hérité de son grand-père. Universitaire de son état, Kiyotaka s’occupe de la boutique de son père en l’absence de ce dernier. Il accueille Aoi et au fil de la conversation s’émeut sur ce qu’est en train de vivre la jeune fille. Il finit par lui proposer un poste de vendeuse au sein du magasin. Ayant échoué à vendre le parchemin, elle accepte dans l’espoir de gagner de l’argent afin de se rendre à Tokyo et se venger de son ex et de son ancienne amie…

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes a tout d’une série de romance à la japonaise. Les premiers épisodes tissent les liens entre les deux protagonistes au travers d’enquêtes sur fond d’art japonais. En effet le personnage principal est là pour mettre à jour les éventuels contrefaçons qui peuvent circuler et faire arrêter les escrocs d’art. Pour épicer les choses, il rencontrera un contrefacteur talentueux qui décide de mettre Kiyotaka au défi de reconnaître toutes ses contrefaçons. C’est donc sur fond d’art que va se développer la relation entre Aoi et Kiyotaka avec le développement du vécu de chacun, de leur souffrance au final commune. Mais il s’agit d’un anime japonais et comme souvent, l’évolution de l’affection des protagonistes va se faire sur fond de quiproquos, d’absence de confiance en soi, d’interprétations farfelues du ressenti de l’autre… bref au bout des 12 épisodes, ben pas grand chose à signaler… Heureusement qu’il ne s’agit, je pense, pas de l’axe principal de la série, pour le reste elle est relativement intéressante et bien documentée avec une légère dose d’humour et de taquinerie.

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes est disponible en streaming : La série sur Crunchyroll

Personnages principaux :

Aoi Mashiro

doublée par Miyu Tomita

Kiyotaka Yagashira

doublé par Kaito Ishikawa

Akihito Kajiwara

doublé par Ryohei Kimura

Rikyuu Takiyama

doublé par Sanae Kobayashi

Enshou

doublé par Kouji Yusa

Kaori Miyashita

doublée par Suzuna Kinoshita

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes, le trailer

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes, l’opening « Koi ni Saku Nazo, Harahara to. » par AŌP

Kyoto Teramachi Sanjou no Holmes, l’ending « Sasameyuki » par Wagakki Band

 

Laisser un commentaire