Mahouka Koukou no Rettousei ~Raihousha-hen – Présentation

Mahouka Koukou no Rettousei ~Raihousha-hen – octobre à décembre 2020 – 13 épisodes – Action, Magie, Science-fiction

Attention, il s’agit de la saison 2. La suite de cet article spolie la première saison de l’anime. Si vous ne l’avez pas vue, vous pouvez vous reporter à la présentation :

Mahouka Koukou no Rettousei – Présentation

Synopsis

Normalement interdit en école de magie, un échange culturel entre les Etats-Unis et le Japon est mis en place. Tandis que Shizuku Kitayama part en terre américaine, une élève arrive au japon au lycée n°1. Il s’agit d’ Angelina Kudou Shields. Très rapidement, il s’avère que cette dernière semble cacher quelque chose. Au même moment, des incidents éclatent. Des immigrés clandestins d’un genre particulier font leur apparition. D’où viennent-ils ? Mais surtout quel lien existe entre ces événements et la nouvelle transfuge américaine Angelina. Tatsuya veille au grain afin que ne soit pas compromise sa vie au lycée avec Miyuki.

Mon opinion

Ayant fortement apprécié la première saison, j’étais ravi d’apprendre la production de cette nouvelle partie. Il s’avère que les 13 épisodes forment un seul et même arc. La série reste intéressante mais je n’ai pas ressenti de progression majeure vis à vis de sa prédécesseure. Il manque ce petit plus d’originalité qui fait se renouveler l’intérêt que l’on porte à Tatsuya et compagnie. On n’en reste pas moins sur une histoire riche et intrigante. Un nouveau personnage apportant sa psychologie bien particulière et attachante, je pense évidemment à Angelina.

Disponibilité

Mahouka Koukou no Rettousei ~Raihousha-hen est disponible en streaming : La série sur Wakanim

Personnages complémentaires

Angelina Kudou Shields

doublée par

Youko Hikasa

Shizuku Kitayama

doublée par

Yuiko Tatsumi

Sylvia Mercury First

doublée par

Ai Kobayashi

Katsuto Juumonji

doublé par

Junichi Suwabe

Mari Watanabe

doublée par

Marina Inoue

Vidéos

L’opening « Howling » par ASCA

L’ending « Na mo Nai Hana » par satomiki

 

Laisser un commentaire