Mayonaka no Occult Koumuin – Présentation

Mayonaka no Occult Koumuin est une série fantastique diffusée entre avril et juin 2019. Elle se compose de 12 épisodes.

A Tokyo, il existe une brigade spéciale qui s’occupe de résoudre les problèmes causés pas les « autres ». Les « autres » englobent toutes les races qui ne sont pas humaines, à savoir les anges, les fées, les démons… etc Chaque quartier de la ville possède sa propre brigade et à Shinjuku comme ailleurs le gros soucis qui se pose lorsqu’un cas se présente est la communication. En effet, discuter avec un autre est impossible, le langage utilisé n’est pas compatible. Au début de l’histoire, nous suivons l’arrivée dans le service d’Arata Miyako, nouvelle recrue du quartier Shinjuku. Mais voilà que lors de sa première intervention, on se rend compte qu’Arata comprend ce que dise les autres… en effet il possède ce qui est appelé, l’oreille de sable… la communication va enfin pouvoir se faire… mais même ainsi, tout n’est pas si simple…

Le fait de mélanger un peu toutes les races de « fantasy » en un seul anime est plutôt sympathique. Ce qui rend Mayonaka no Occult Koumuin relativement originale comme série. Mais voilà si le synopsis semble plutôt ambitieux, le scénario, on le constate assez rapidement l’est quant à lui beaucoup moins. On suit les pérégrinations d’Arata et de son équipe, avec, on va dire 2 cas majeurs assez vite résolus. Pour le reste on est plus dans la contemplation que dans l’action. Les derniers épisodes sont un peu « stressant ». Pas spécialement suite au scénario mais plutôt par l’attitude d’Arata, japonais de base, qui se fait marcher dessus par un type assez arrogant. Mais voilà en tant que bon japonais, on encaisse sans rien dire… grrrr mais colle lui donc une bonne tarte !! Malgré tout la série n’est pas mauvaise. Elle peut se regarder sans stress sur une plage ou au bord d’une piscine…

Mayonaka no Occult Koumuin est disponible en streaming : La série sur ADN

Personnages principaux :

Arata Miyako, doublé par Jun Fukuyama

Kyouchi Sakaki, doublé par Tomoaki Maeno

Seo Himezuka, doublé par Miyu Irino

Huehuecoyotl, doublé par Shunichi Toki

L’opening « dis-communicate » by Jun Fukuyama

L’ending « Yakusoku no Overture » by Shun’ichi Toki

 

Laisser un commentaire