Meikyuu black company – Présentation

Meikyuu black company – juillet à septembre 2021 – 12 épisodes – Comédie, Fantasy

Synopsis

Kinji Ninomiya a enfin atteint son but. Après quelques années d’intenses investissements en tout genre, le voilà rentier ! Il va pouvoir profiter de la vie. Plus besoin de travailler, plus d’horaires ! Il se gausse tous les matins en voyant les salaryman de son quartier aller à leur travail. Et s’il pleut, c’est encore mieux ! Mais un jour le voilà transporté dans un autre monde. Et le pire arrive, il se retrouve à devoir travailler dans une mine, job on ne peut plus physique ! Mais c’est mal le connaître, il va tout faire pour retrouver sa vie d’avant. Même dans ce monde, en partant du plus bas de l’échelle, quitte à piétiner tout le monde ou quitte à pactiser avec les démons, il y arrivera !

Mon opinion

Encore un Isekai original et inventif qui ne se prend pas au sérieux. Le héros est aux antipodes de ce que doit représenter un héros. Il est fainéant et retors mais malgré tout intelligent et malicieux. Il s’entoure de personnages tous aussi farfelus les uns que les autres mais l’union fait la force. Ses plans élaborés suite à des buts égoïstes profitent finalement à la majorité mais se retournent régulièrement contre lui pour notre plus grand plaisir. Le scénario est assez élaboré malgré tout et nous fait voyager dans ce monde de fantasy pas très attractif car ressemblant à notre monde si ce n’est les races qui le composent. Un monde où l’argent est roi ! On peut dire que la série se termine même s’il y a évidemment moyen qu’une suite soit produite.

Disponibilité

Meikyuu black company est disponible en streaming : La série sur Wakanim

Personnages principaux

Kinji Ninomiya

doublé par

Katsuyuki Konishi

Rim

doublée par

Misaki Kuno

Wanibe

doublé par

Hiro Shimono

Shia

doublée par

Megumi Toda

Ranga

doublé par

M.A.O

Belza

doublée par

Satomi Satou

La reine des fourmis

doublée par

Kikuko Inoue

Vidéos

L’opening « Shimi » par Howl Be Quiet

 

L’ending « World is mine » par Humbreaders

 

Laisser un commentaire