Paripi Koumei – Présentation

Paripi Koumei – avril à juin 2022 – 12 épisodes – Comédie, Fantastique, Musique

Synopsis

Kongming était un général chinois, fin stratège, du temps des Trois Royaumes dans les années 200 de notre ère. Sur son lit de mort il souhaite se réincarner dans un mode de paix. Qu’il en soit ainsi, le voilà qu’il se réveille par une nuit de Halloween dans les rues de Tokyo. Pensant à un costume d’époque, il se fait entrainer dans un bar branché dans lequel travaille et se produit sur scène Eiko Tsukimi. Eiko est désabusée car elle n’arrive pas à percer dans la musique. Kongming la complimente sur sa performance sur scène. Il finit ivre sur le trottoir. Eiko le ramène chez elle et commence à lui faire découvrir le 21ème siècle. De son côté, Kongming va mettre toutes ses connaissances en stratégie pour aider Eiko à percer dans le show business.

Mon opinion

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas vu un anime musical. Celui ci est également empreint de surnaturel avec la présence du tacticien chinois. Le scénario en lui-même est simple et efficace. La trame avance de manière régulière et Eiko franchit les étapes les unes après les autres. Les personnages sont attachants et drôles. Même si certains doivent lutter contre leurs complexes, Kongming a tout prévu. Musicalement, le mélange de pop et de rap amène une originalité avec les animes du même genre. Et un grand bravo aux paroliers pour les fameuses batailles de rap. Un grand bravo également pour cet opening très entraînant avec une animation parfaitement adaptée. L’ascension d’Eiko n’étant qu’à ses débuts, une suite est envisageable mais non programmée pour le moment.

En attendant également une licence en France.

Disponibilité

Paripi Koumei n’est pas licenciée en France : La série sur adKami

Personnages principaux

Kongming

doublé par

Ryotaro Okiayu

Eiko Tsukimi (voix parlée)

doublée par

Kaede Hondo

Kobayashi

doublé par

Jun Fukushima

Kabe-Taito

doublé par

Shouya Chiba

Nanami Kuon (voix parlée)

doublée par

Hibiku Yamamura

Vidéos

L’opening « Chikichiki Banban » par QUEENDOM

L’ending « Kibun Joujou » par 96Neko

 

Laisser un commentaire