Shironeko Project ~zero chronicle – Présentation

Shironeko Project ~zero chronicle – avril à juin 2020 – 12 épisodes – Action, Fantastique, Romance

Synopsis

Le combat entre les ténèbres et la lumière est sans fin. Le peuple des ténèbres vit continuellement sans voir la lumière du jour alors que le peuple de la lumière profite des bienfaits du soleil. Le nouveau prince des ténèbres est mandaté par le roi en tant qu’émissaire afin de rencontrer la reine de la lumière, Iris. L’objectif annoncé est une trêve. Le prince des ténèbres et la reine tombent sous le charme l’un de l’autre et comprennent qu’il y a énormément de points communs entre leurs deux peuples. La paix est possible et serait en bonne voie si le prince prend le pouvoir. Mais voilà, parmi les ambassadeurs des ténèbres, l’un deux a reçu une mission spéciale, tuer la reine qui est le pilier du royaume de la lumière. Sans la reine, la guerre prendrait fin au bénéfice des ténèbres.

Opinion

Le scénario est plutôt bien pensé même si un peu réchauffé et clairement sans aucune surprise. Mais voilà la série a un gros problème, ses personnages. Aucune émotion n’émane d’aucun d’entre eux, tout est plat. Les doubleurs font ce qu’ils peuvent mais l’animation ne suit clairement pas. Pas moyen de croire quoi que se soit avec des yeux aussi inexpressifs.

La première partie essaye de faire la part belle à ce début de romance puis vient le temps de l’action. Le final est quelque peu lamentable et trop couru d’avance. Que dire de la scène qui pourrait générer une seconde saison… aucun liant. Bref, à réserver aux fans ultimes.

Disponibilité

Shironeko Project est disponible en streaming : La série sur Wakanim

Personnages principaux

Le prince des ténèbres

doublé par

Yuuki Kaji

Iris, la reine de la lumière

doublée par

Yui Horie

Sima

doublée par

Chise Nakamura

Faios

doublé par

Shougo Batori

Groza

doublée par

Una Nagisa

Valas

doublé par

Katsuyuki Miura

Adel

doublé par

Kengo Takanashi

Vidéos

L’opening « Libra » par Takanori Nishikawa et ASCA

 

L’ending « Through the dark » par Rei Yasuda

Laisser un commentaire