Wicked City – Présentation

Wicked city – 1987 – Film – 82 minutes – Action, Fantastique, Thriller – Public averti

Dans un monde où les humains cohabitent avec les démons, un traité de paix entre les deux races a été signé et doit être renouvelé. D’un seul homme dépend ce traité. Il s’agit du très estimé Guiseppe Maiyart. Il ne sort que très rarement de sa forteresse car évidemment ce traité n’est pas universellement apprécié dans le monde des démons. Les dissidents ont jurés que la signature n’aurait pas lieu et ont décidé d’éliminer cet homme coûte que coûte. Sachant cela, les deux factions envoient chacun leur meilleur garde du corps afin d’assurer la protection de M. Maiyart. Du côté des humains, Renzaburo Taki est envoyé alors que du coté démon, l’envoutante Makie est chargée de cette tâche. A peine arrivés à l’aéroport afin de récupérer M. Maiyart que les ennuis commencent… en effet l’avion explose en phase d’atterrissage…

Wicked city

Wicked city est le genre de film que j’ai de temps en temps envie de revoir. Du 100% action avec un scénario basique et une bonne dose de fantastique le tout datant des années 1980, époque à laquelle la censure était moins active par rapport aux productions édulcorées qui sortent de nos jours et qui s’adaptent pour être tout public. Le film en lui même n’est pas exceptionnel. Il contient néanmoins de bonnes idées et de bons passages. Comme dit plus haut, il est parfait pour passer un bon moment avec le cerveau en mode OFF.

Le film est disponible avec 1 autre film (Demon City) et 3 OAVs (Cyber City) du même réalisateur (Yoshiaki Kawajiri), à prix mini : Le film et plus chez Anime Store

 

Personnages principaux :

Renzaburo Taki, doublé par Yuusaku Yara

Renzaburo TakiYuusaku YARA

 

Makie, doublée par Toshiko Fujita

MakieToshiko FUJITA

 

Guiseppe Maiyart, doublé par Ichirou Nagai

Guiseppe MaiyartIchirô NAGAI

 

La femme araignée, doublée par Mari Yokoo

Spider WomanMari YOKOO

 

Mr. Shadow, doublé par Takeshi Aono

Mr. ShadowTakeshi AONO

 

Wicked city, l’ending « Hold me in the shadow » par Hitomi Touyama (risque de spoil)

Laisser un commentaire